Illustration CBIOP

MIEUX PRENDRE EN CHARGE L'OSTEOPOROSE

Place du diagnostic biologique dans l'ostéoporose :

Maladie silencieuse (sans symptôme, ni douleur), l’ostéoporose est difficile à diagnostiquer et à traiter précocement. Elle se caractérise par la diminution de la masse osseuse et l’apparition d’anomalies de la qualité du tissu osseux en lien avec l’avancée en âge et la diminution globale de l’activité physique. La fragilité osseuse des patients les expose à un risque accru de fractures (notamment au niveau du poignet, de la hanche et du col du fémur).

L’ostéoporose touche davantage les femmes, en particulier après la ménopause (39 % à 65 ans et 70 % à 80 ans***).

Les résultats d’analyses médicales sont déterminants dans la prise en charge de cette maladie. Ils permettent, notamment, au médecin de corriger un éventuel déficit en calcium et en vitamine D avant de prescrire un traitement de l’ostéoporose.

Grâce au diagnostic biologique, le praticien pourra aussi rechercher les causes d’une  ostéoporose dite secondaire, c’est-à-dire une pathologie qui pourrait être (en partie, au moins) responsable de l’ostéoporose.

couv_pdf

Ostéoporose : une maladie silencieuse

En savoir plus :

Consulter le site http://www.roche-diagnostics.fr/

Laboratoire des Rigallois
Beauvais

Laboratoire de Breteuil
Breteuil

Laboratoire Colbert
Beauvais

Laboratoire de l'hôtel de ville
St Just en Chaussée

Laboratoire de Grandvilliers
Grandvilliers